▶ En cours

Coronavirus : Le reste, je l'ai oublié

Happening & expo à la sortie du confinement

Saint-Nazaire, 2020

Un livre, un lectoir de rue, des sons électros : cet ensemble de créations réalisées pendant le confinement est remis en jeu à l’occasion d’exposition ou de happening. Les spectateurs sont conviés à regarder, à écouter autant qu’à contribuer avec masque et stylo ! Une exposition sous forme de “culture de l’usage”, tel un récit qui prolongerait et réinterpréterait les récits précédents.


Le mini-dico du spectateur: Coronavirus : Le reste, je l'ai oublié

  • D
  • Des-spectateurs (Bis)

    Le spectateur regarde autant qu’il est regardé. Parfois, on ne sait pas qui mène la danse, le regardant ou le reg…

  • E
  • En-Trottinette

    Le spectateur trottinette ne fait pas de différence entre l’art et la vie : il roule sur l’art. Rouler, roul…

  • M
  • Marcheur

    Contrairement à l’autre (le spectateur en salle), sort du Théâtre pour dévorer l’espace public. Se surpr…

  • V
  • Vert

    Aime quand les oeuvres ont eu une vie d’avant. Quand elles viennent d’ailleurs et sont remises…

Contexte & crédits

Un livre, un lectoir de rue, du son : cet ensemble de créations réalisées pendant le confinement a tout d’abord été remis en jeu pendant la Fête de la musique, puis à l’occasion de réunions publiques autour du confinement, devant des établissement emblématique du confinement comme un hôpital…

Je, Tu, Il, Elle, Nous, Vous, Iels êtes conviés à regarder, à écouter ainsi qu’à contribuer avec masque et stylo !

L’EXPO / LE HAPPENING
met en abîme
le confinement,

en donnant à voir
et percevoir

la transgression anthropologique
qui s’est produite.

Via une médiation numérique
à disposition de toutes et de tous,

vous êtes conviés à regarder
autant qu’à documenter
l’expo/happening en directe
qui remet en jeu des créations réalisées
pendant le confinement.

Joël Kérouanton vous présentera son manuscrit
Le reste, je l’ai oublié et vous invitera à l’annoter, le corriger, le lire à voix haute.

Confiné dans un cube, le plasticien Wen réalise
un mix oscillant entre live sur machines et dj set.

Créé par Dom Ciesielski, le matériel urbain de l’exposition facilitera votre expérience immersive de lecteur-spectateur ; il se présente sous la forme de constructions à base de matériaux recyclables — comme ce lectoir de rue fabriqué pendant le confinement pour inviter les passants à lire et à flâner.