Fait des commentaires à haute voix pendant le spectacle, parfois s'endort, ou se ressert à boire. À la fin vient expliquer au comédien qu’ « il faudrait faire plus simple. Parce que c'est bien, mais c'est un peu compliqué quand y a plusieurs personnages. Faut s'accrocher, y a du talent ! » en donnant une grande claque dans le dos.


« (...) — Je ne t'ai pas raconté ? C'était la semaine dernière, je présentais une petite forme théâtrale dans une boîte qui développe les énergies renouvelables, comme l'implantation d'éoliennes. Le temps que tout le monde arrive, ils ont offert un pot au ti-punch avant le spectacle. Résultat : la moitié des spectateurs bourrés.
— Le ti-punch est classé dans les énergies renouvelables, non ?
— Y avait du vent dans les voiles.
— Oui, ils seraient allés loin ce soir-là, parce que même le patron était complètement pété.
— Il faut faire les pots après le spectacle, pas avant. Le ti-punch est l'ennemi du théâtre. »
LEMARIÉ (Céline), comédienne. Témoignage à la sortie du spectacle Bernard et Claudine de la compagnie Contes à Rebours.

Pour le Dico Du Spectateur : Bernard Bretonnière, Joël Kérouanton, Céline Lemarié. Écriture partagée sur un « pad » - un éditeur de texte collaboratif en ligne. Janvier 2016