Comprend une chose du spectacle clairement - par exemple « l’État est une mauvaise chose », et ça lui fait une petite " tache" noire dans le cerveau - pour représenter cela graphiquement. Mais quand quelque chose qu’il ne comprend pas pénètre dans son cerveau, alors tout devient noir, et le cerveau doit faire disparaître ce noir. C’est un peu comme un rêve, capable de gêner pendant des années celui qui l’a rêvé. Sortira du Théâtre en emportant ces images qui noircissent sa vision originelle de la vie, des images qu’il ne connaît pas très bien mais qui peut gouverner toutes ses actions. L’influence s’exercera jusque dans sa vie quotidienne. Ne sera pas le même avant d’entrer dans la salle qu'en sortant. Son rapport à l’argent s’en trouvera modifié, comme son rapport à l’autorité, à la violence, à soi et à l’autre, au pouvoir, à l’espace. Fortement embrigadé, il se demandera, bien plus tard (bien trop tard) : qu’est-ce qui a autorisé l'artiste à vouloir le transformer ainsi ?