Se bat avec le spectacle. Se bat contre ce qu’il sait du spectacle. Se bat avec les « qu’en dit-on ». A besoin d'une valeur sur le spectacle. Qu’il fasse l'unanimité. Son projet : choisir ce qu’il veut. En penser ce qu’il veut. Apprend à se faire confiance. Apprend à produire un jugement proche de ce qu’il pense réellement. Parfois doute : peut-il penser face à lui-même ? Pour se rassurer, se risque à aller voir des spectacles localement. Dans la localité où il réside. Là où localement il y a beaucoup de merdes sur scène. Des merdes locales. Des merdes peu dignes d’un pays où le spectacle vivant est patrimoine. Du moins c’est ce qu’ON lui dit. Mais lui, qu’a-t-il à en dire ?


Collecte : dits & écrits des participants aux "4ème journée Passerelles - L'art pour tous, tout un art" - Rencontre professionnelle culture/social - 1er octobre 2013.
Géocalisation : Théâtre de Brétigny, Brétigny, Essonnes, France.