meta

Aime la transe. L’état de transe. La transe de la danse. La danse qui le transe. Ces corps qui dansent. Qui dansent devant lui. Qui le portent. Qui s’adressent à sa tête autant qu’à son corps. Qui excitent ses sensations musculaires. Qui lui donne envie de crier, chanter, danser. Mais souvent réalise que ne peut crier, chanter, danser : ce serait la pire des transgression dans la « boîte noire » du théâtre. C’est aussi la pire de ses frustrations.


Collecte : Martin Givors, "Stand parlotte et pensée" à l'occasion des Petites scènes ouvertes, 2014.
Géocalisation : Scène conventionnée ONYX, Nantes, Loire atlantique (France)