A pour habitude de sommeiller confortablement sur son siège. Estime l’endormissement comme son art à lui. Pense même qu’il développe ainsi un langage très personnel. Un vrai spectacle, se dit-il, devrait développer une sorte de rêverie collective et tendre, pourquoi pas, vers l’hypnose comme expérience esthétique. Dans ses projections les plus folles, se dit que son rêve devrait faire œuvre.


Collecte : Réflexion de Joris Lacoste à propos de son spectacle "Le Vrai spectacle".
Ouverture publique : Conférence du spectateur
Traduction : russe