Apprécie quand la distance entre la musique et la mise en scène est poussée à son point de rupture, celui d'une stricte séparation entre le plan sonore et le plan visuel. Des partitions musicales sont développées tandis que la mise en scène déploie un nouvel argument complètement autonome. Ainsi, le spectateur-aveugle écoute ‘‘sa’’ musique tandis que le voisin spectateur voit ‘‘son’’ spectacle.