Sa première règle - et la seule - est de savoir si chacun des spectateurs peut se reconnaître dans le spectacle. Si ce n’est pas trop communautaire. S'il n'y a pas, de fait, qu'une vérité énoncée par l'appartenance communautaire des acteurs. Si le propos ne prend pas pour sot celui qui ne le partage pas, et souhaiterait l'éclairer, pour son bien ?


« […] — J’ai vu le spectacle M'Rick show il y a presque deux ans.
— Et alors ?
— Ça m’a plu, ça m’a marqué.
— Ah ?
— C’est l’histoire d’un rasta en tenue de policier avec un bob, qui raconte son parcours d’homme divorcé. Au final ça raconterait des choses d’aujourd’hui autour de la vie quotidienne.
— Quelqu’un qui n’est pas antillais et ne comprend pas le créole pourrait-il se reconnaitre dans le spectacle ?
— Bah c’est la question. Pour moi, il y a des moments où c'était un peu trop communautaire, parfois ce n'était pas le cas.
— C’est-à-dire ?
— Certaines blagues peuvent ne pas fonctionner avec un public cosmopolite, non créole. Même si la réception publique fut bonne, le metteur en scène est conscient des limites de ce spectacle (il en écrit d'ailleurs un autre). Le texte est ici trop familier, on passe du "vous" au "tu", c’est pas assez soutenu, y a un manque d’écriture.
— Ça peut être sympa de passer du "vous" au "tu", ça varie les formes d’adresse au public.
— Pas faux, mais là ça crée des problèmes d’homogénéité dans le rythme. Et l’impression, parfois, que l’acteur ne colle pas à son texte. Du coup il fait des longueurs, rigole en aparté avec des spectateurs, enchaine les private joke. C’est sympa mais c’est lourd. Je me demande bien comment un spectateur non baigné dans la culture antillaise peut saisir ces codes. La culture antillaise est belle, très belle même. Peut-être y a t-il une autre entrée à trouver pour la dire. Et, par le détour des Antilles, dire le monde (la naissance, la mort, l'amour, le pouvoir, la sexualité, la cupidité, l'avarice, le racisme...
— Et l'interculturalité ?
— Pourquoi pas. La culture créole augmentée des autres cultures, voilà un vrai sujet. Nous sommes au pays de l'État nation (un peuple, une langue officielle, une nation, un État), mais comment tout ça circule entre les communautés, hein, comment ça circule ?
— À ton avis une fois qu'on lui aura dit ça, il va faire quoi le metteur en scène ?
— Ch'sais pas, se prendre un, deux ou cinq ti punch ?
Dialogue entre NADEAU (Christelle) & animateurs socioculturels du Val d'Oise (France), le 07 janvier 2016, Espace Germinal, Fosses (France).

Labo : Val d'Oise (bis)
Collecte : animateurs socioculturels du Val d'Oise (France), 2016.
Géocalisation : Espace Germinal, Fosses, Val d'Oise (France)